Test POC pour surveiller l'Hémorragie du Post-Partum (HPP)

L'Hémorragie du Post-Partum (HPP) reste la principale cause de mortalité maternelle dans le monde, responsable d'environ un quart des décès maternels. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit l'HPP comme une perte de sang du tractus génital de 500 mL ou plus dans les 24 heures suivant la naissance, et l'HPP sévère (HPPS) comme 1000 mL de perte de sang, indépendamment du mode d'accouchement1. Les définitions plus traditionnelles de l'HPP sont une perte de sang ≥ 500 mL après un accouchement par voie vaginale et ≥ 1 000 mL après un accouchement par césarienne2. La prévalence de l'HPP et de la HPPS dans le monde est respectivement d'environ 6 % et 1,86 % de l'ensemble des accouchements, avec des différences significatives entre les pays. La prévalence de l'HPP et de la HPPS est respectivement de 9,38 % et 5,49 % en Europe occidentale. Le risque de décès maternel lié à l'HPP est d'environ 1 accouchement sur 1000 dans le monde et le taux d'HPP est en augmentation dans les pays industrialisés1.

Le fibrinogène, facteur critique d'hémostase impliqué dans l'architecture du caillot, est le premier facteur de coagulation à diminuer lors d'un saignement majeur. Pendant la grossesse, la concentration de fibrinogène sanguin augmente, en particulier de la 28e semaine de gestation à l'accouchement, pour atteindre une concentration de 3,5 à 6,5 g/L, soit près du double de celle des femmes non enceintes. Dans la population obstétricale, le taux de fibrinogène dans le sang est un prédicteur important de la gravité de l'HPP3. Dans leur étude, Charby et al. ont rapporté qu'une concentration de fibrinogène inférieure à 2 g/L était prédictive d'une HPP sévère, avec une valeur prédictive positive de 100 % (IC à 95 % : 71-100)4. Il existe de plus en plus de preuves du rôle du fibrinogène en tant que cible pour le traitement des saignements, en particulier dans l'HPP. Les concentrés de cryoprécipité et de fibrinogène sont des produits utilisés pour le traitement de l'hypofibrinogénémie. Pour les patientes traumatisées avec un taux plasmatique de fibrinogène inférieur à 1,5 à 2,0 g / L, les recommandations européennes sur la prise en charge des saignements majeurs et de la coagulopathie après un traumatisme4 recommandent une dose initiale de concentrés de fibrinogène de 3 à 4 g6. Les supplémentations ultérieures doivent être guidées par une évaluation en laboratoire du taux de fibrinogène plasmatique5.

L'HPP est potentiellement mortelle pour la mère et nécessite l'identification précoce du saignement et une prise en charge rapide pour arrêter le saignement. Alors que les mesures traditionnelles du fibrinogène (méthode de Clauss) prennent du temps, les tests Point-of-Care (POC) du fibrinogène peuvent fournir des données en temps réel qui peuvent être utiles dans le processus de prise de décision clinique chez les patientes qui saignent activement.

 

OVVI Diagnostics développe un test Point-of-Care pour la quantification du fibrinogène dans le sang, fournissant un résultat équivalent au laboratoire en quelques minutes pour améliorer la gestion de l'Hémorragie du Post-Partum.

 

  1. Best Practice & Research Clinical Obstetrics and Gynaecology 2008, Vol. 22, No. 6, pp. 999–1012
  2. Transfus Med Hemother 2018;45:127–135
  3. Anesth Analg. 2014;119:1140–1147.
  4. J Thromb Haemost 2007;5:266–73
  5. Transfusion 2013, 54(5), 1389–1405
  6. Critical Care 2016, 20, 100

Contactez-nous

Merci de recopier le code ci-dessous :